Les Chroniques

Analyse : La Fouine, CDC4 : Un suicide médiatique ?

Le rappeur La Fouine revient déjà avec une nouvelle mixtape directement sortie du four, mixtape étiquetée hardcore 100% made in Trappes. Au regard de son dernier projet intitulé Team BS, il est légitime de se demander si ce choix est judicieux ? Voir même pire s’il pourrait être préjudiciable à la carrière du rappeur-acteur-chroniqueur-popsinger. C’est le sujet du podcast audio, disponible ci-dessous, et résumé dans cet article (qui reprends qu’une infime partie du podcast à écouter en entier).

Une mixtape importante pour La Fouine mais reportée à cause des clashs

La culture de la mixtape est très importante pour La Fouine, il a signé autant de mixtapes que d’albums solo, cela lui permet de signer des musiques qu’il ne peut se permettre sur un album. En effet, les Planètes Trappes étaient l’occasion pour lui de reprendre des tubes américains à sa sauce, sur la suite il s’est plus concentré sur des sons trop hardcore (ou plus délirants) qu’ils ne pouvaient mettre dans ses albums. Avec cet espace de liberté il satisfait une partie de ses fans avec du hardcore sans pour autant griller un album. C’est donc tout naturellement qu’après la sortie de Drôle de Parcours en début 2013 il voulait enchainer sur un Capitale Du Crime 4 annoncé durant le très violent Fêtes des Mères.

Mais conscient de l’impact des clashs sur sa crédibilité il a préféré se tourner vers une musique plus grand public, loin des auditeurs fans de hardcore endoctrinés dans des clashs avec Booba. D’autant plus que ses mixtapes sont surtout l’occasion pour lui de mettre en avant d’autres artistes, une volonté très honorable rare dans le rap français. Or ses dernières collaborations se sont soldées sur un retour de flamme pour La Fouine (Niro, Green, Chabodo, ceci est développé dans le podcast). Il était temps pour La Fouine de partir vers d’autres horizons avec Team BS.

Passer de Team BS à CDC autant passer du baise-main à la bifle

La Fouine s’est offert une pause politiquement correcte avec un album pop qui s’inscrivait dans une stratégie de longue date, durant toute sa carrière LF a naviguer entre sons hardcore et commercial. Cette fois-ci, il ne s’est pas contenté de la deuxième partie d’un double album, il a créé un disque et un groupe pour l’occasion. Le résultat est très mitigé avec un disque d’or difficilement atteint malgré une énorme promo soutenue par un matraquage médiatique grâce à Skyrock.

Mais cette parenthèse s’est inscrite dans la volonté de La Fouine d’ouvrir ses perspectives de carrière, après la musique il a pu toucher au cinéma et à la télévision. Les producteurs ayant très bien ciblés sont impact chez les jeunes avec ses millions de jeunes sur les réseaux sociaux. Mais en passant de Team BS à CDC il passe du baise-main au politiquement correct à la gifle, il risque de ruiner tous ses efforts en repartant dans un rap sale et controversé très loin de sa nouvelle fanbase. Le jeu en vaut-il la chandelle ?

Une dualité dangereuse, avec des chiffres qui pourront tout changer

Peu importe le résultat dans les bacs, il faudrait que La Fouine fasse un choix entre rap et pop. L’accueil mêle de son Team BS et des premiers extraits de CDC 4 montrent qu’à force de faire le grand écart il finit par perdre ses fans de deux côtés. Le résultat de ses ventes influeront le côté que la Fouine choisira.

Si La Fouine réussit à faire un beau score (atteindra le disque d’or) il pourra prétendre à la place de deuxième dans le rap. Comme expliqué dans un précédent article (Lire : Rohff et La Fouine qui est le numéro 2 du rap), les chiffres parlent en la faveur de La Fouine. Pour les départager, leurs prochains albums rap respectifs seront décisifs. Des bonnes ventes pour sa mixtape seront un très bon indicateur.

Si au contraire avec CDC4 les résultats sont médiocres il devra faire une croix sur son rap hardcore qui sert juste à fermer les portes qu’il a réussi à ouvrir grâce à la pop, émissions, et ses featurings comme Partick Bruel. Il pourra s’orienter vers une nouvelle carrière plus à l’image du rappeur sympa qui plait au jeune et qui ne fait pas dans le subversif ou le vulgaire.

C’est la fin de ce podcast consacré à La Fouine et son Capitale Du Crime 4, comme évoqué au début du podcast je vais inauguré d’autres styles de vidéos où je parlerais de l’actualité rap hebdomadaire. En attendant vous pouvez relire et écouter le podcast sur Gradur qui risque de sortir son album le même jour que La Fouine. Rejoignez-moi sur Twitter et Facebook.

Previous Post Next Post

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply