Shay rappeuse autopsie 4
Les Chroniques

Au fait Shay comment va depuis A4 ?

La découverte

La plupart des auditeurs de rap on découvert Shay sur Autopsie 4, sortie directement des enfers on la découvre à travers le clip « Cruella » en featuring avec Booba. À l’époque la musique fait un flop avec des retombées très négatives plus que critique sur le talent de Shay. On lui reproche notamment son flow presque électrique, qui rend le son presque inaudible. Si on revient avec beaucoup de recul sur le son, 2 ans et demi s’étant écoulés entre ma première et dernière écoute, on peut comprendre les raisons de cet échec.

Premièrement nous n’étions pas prêts à ce rap égo-trip féminin, à l’époque tout le monde avait encore en tête le rap de Diam’s qui est diamétralement opposée à celui de Shay. Sans mysoginie aucune, c’est compliqué d’accorder de la street credibility à une demoiselle sortie de rien. Deuxièmement, le refrain était juste inécoutable, un vrai supplice qui a totalement zappé le reste de la chanson, notamment l’énorme flow que nous a servi Booba. Et troisièmement, l’esthétique du clip, Shay avec ses coupes les plus improbables les unes que les autres étaient loin de faire l’unanimité sur son physique, or le public de Booba y est particulièrement attentif, elle corrigera ce point par la suite.

Tallac ou pas Tallac ?

Étrangement malgré les retours négatifs, au gré de ses interviews Booba annonçait fièrement que Shay était sur le point de signer sur Tallac Records et qu’il produirait son album sur lequel ils travaillaient conjointement (lien de l’interview). Hérésie on crié les fans, il y avait des artistes beaucoup plus méritant, surtout que ce serait le premier artiste que Booba produirait et que rien que sur Autopsie 4 il y avait des artistes bien plus méritants tel que Niro et Kaaris (même si l’histoire nous jouera des tours par la suite).

Sauf que malgré cette annonce on n’a pu voir aucune suite, un an plus tard Shay est revenu dans le rap game en sortant First Lady en novembre 2012. Mais malgré ça aucune information sur ses liens avec Booba, visiblement le lien était rompu, d’autant plus étonnant qu’à l’origine c’est Booba qui est venue la chercher pour la mettre dans le rap alors qu’elle n’avait fait qu’un freestyle du haut de ses 18 ans. Finalement Booba ne fait plus du tout sa promo, et elle est sous le label : Jolie Garce Records.

 

Mais au final on écoute ou pas ?

Après Cruella ? Non. Mais en un an elle a pris énormément de niveau, ses dernières sorties sont plutôt bonnes. Elle est revenue avec First Lady qui est une ode à l’argent sur fond de trap avec quelques allusions féminines (mais vraiment peu). En fait il faut l’écouter comme le plus sale qu’un Booba ou Kaaris en traduisant juste certaines phrases en version féminine : « Schneck mouillée je viens pour tout baiser ». C’est loin d’être novateur dans le rap, mais c’est un rap qui peut faire sa place, l’egotrip venant d’une rappeuse est étrange, mais carrément mieux que les paroles de Liza Monet. Shay se distingue surtout sur la forme avec un assez bon flow (sur de la trap en même temps), un physique avantageux et une belle voix comme on a pu l’entendre dans d’autres chansons. Le grand défaut reste le fond avec des paroles pompées et des punchlines pétées : « Je veux les clés demande à Casus »

Il y’a quelques bonnes surprises sur les extraits comme « Autour du Nine » avec un refrain plus doux très efficace. Si Shay arrive le tour de force de sortir des sons plus dans ce style elle pourrait très probablement se faire une place dans ce putain de rap game. Cependant on peut émettre sur cette hypothèse elle a notamment sortie le single « Aucun » qui est un plagiat de Kaaris et quelques autres groupes qui s’inspire de Chicago, rien de bien orignal et par définition intéressant.

Previous Post Next Post

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply Shani 3 août 2014 at 21 h 21 min

    ShayEnForce *-* J’la Trouve Juste Géniale & Magnifique , Elle a Du Flow Dnc Shut !

  • Leave a Reply