Promo de lacrim
Les Chroniques

Premier bilan commercial sur l’album de Lacrim [+ podcast]

Après la sortie de l’album Corleone de Lacrim une grosse interrogation demeurait au-delà de la qualité musicale du projet : les chiffres vont suivre ? Les chiffres viennent juste de tomber, quasiment 30.000 ventes pour un premier album, le score est plus qu’honorable puisqu’il le met en concurrence avec les gros du rap français. J’en profite pour publier un podcast enregitré à la va-vite pour vous donner mon ressenti sur ce chiffre, sa promo et ses conséquences.

[alert style= »blue »]La suite de l’article est un résumé du podcast disponible plus bas[/alert]

Un chiffre très important dans le rap français

Avec quasiment 30.000 ventes Lacrim crée la surprise, il était mis en comparaison avec ce que l’on peut appelé « La Relève ». Cette nouvelle génération portée par Niro, Kaaris et Joke qui ont tous sortis leur album récemment. Joke avec ses 7100 ventes et Niro avec ses 8500 ont fait un score assez léger surtout vis-à-vis de leurs projets antérieurs, seul Kaaris impressionnait avec 19000 ventes.

On pouvait espérait 15.000 ventes en first week pour une belle réussite, avec le double Lacrim signe un énorme tour de force. Il se place plus près du trio de tête qu’est Booba, La Fouine et Rohff. Les chiffres de leurs albums respectifs sont très proches de celui de Lacrim, notamment La Fouine (29700) et Rohff (37277). Avec les chiffres de Corleone il change de sphère et marque un tournant dans sa carrière.

Lacrim ventes corleone

Une réussite dont s’est immédiatement félicité l’artiste

Après le débat sur la place de second entre Rohff et La Fouine (lire : Qui est le plus gros rappeur entre Rohff et La Fouine), Lacrim peut aussi prétendre (commercialement) à une troisième place.

La promo de Lacrim entre prison et Def Jam

Ces chiffres de ventes s’expliquent en partie par la qualité de son album, mais aussi par sa promo et un travail constant depuis des années. Lacrim a enchainé les projets et les clips, il a très tôt fait le pari de l’image (tous les rappeurs ont finit par s’engouffrer dans cette voie). Tous ses clips comptaient des millions de vues (même si on ne doit pas oublier La manipulation des vues dans le rap) une attente était de plus en plus palpable sur le net, mais aussi dans la rue. Les tee-shirt Lacrim sont légion partout en France, preuve que le support n’est pas que virtuel.

La prison a eu son importance dans la réussite de cet album, quand Lacrim a été condamné, puis incarcéré, la longueur de sa peine (à l’origine 2 ans) pouvait signer la fin de sa carrière. Mais le fait qu’elle soit commuée en une peine plus courte a, au contraire, aidé l’artiste. Comme quelques années plus tôt avec son ami mister You, un engouement est né autour de son incarcération, engouement cultivé par son ancien label scandant « Libérez Lacrim ». L’album surfe sur cet intérêt en parlant de prison dans presque tous les titres.

En sortant de prison, et après sa séparation avec son label 13ème Art Music (qui a entrainé la suppression de sa chaine et la perte de ses clips, Lacrim a signé chez Def Jam. Le label a appliqué la même stratégie marketing qu’avec Joke (lire : Joke chez Def Jam une erreur), mais cette fois-ci avec plus de réussite. Def Jam mise surtout sur ses liens avec la première radio urbaine française qu’est Skyrock pour promouvoir ses artistes. Cependant les paroles de Joke limitent ses chances de rotation, alors que Lacrim et ses singles avaient un potentiel beaucoup plus large. Ces rotations (bien plus que son Planète Rap prolongé) de tubes estivaux comme Tout Le Monde Veut Des Loves se sont avérées salutaires.

Ces chiffres doivent se confirmer dans les prochaines semaines, vu la l’attente de son album et le dévoilement précoce de beaucoup d’extraits il va falloir redoubler d’effort pour continuer sur cette lancée. Dans tous les cas on peut que se réjouir quand un rappeur réussit.

Previous Post Next Post

You Might Also Like

3 Comments

  • Reply Weezy 10 septembre 2014 at 15 h 09 min

    C’est Joke qui doit pleurer la,il est signé sur le meme label. Et ca prouve encore une fois que le public français reste bloqué dans un type de rap spécifique

    • Reply boss 10 septembre 2014 at 17 h 52 min

      Bonjour,

      Merci du commentaire, et ouais Joke est plus atypique c’est tout à son honneur. Même si son dernier album est plus formaté que ses EP ! (je pense qu’à terme j’écouterais plus longtemps l’album de Joke, car moins commun)

  • Reply Analyse : Gradur l'Homme au Bob fin sera-t-il un succès ? 7 octobre 2014 at 18 h 32 min

    […] Malgré ces arguments, l’album de Gradur va se heurter à une énorme problématique : le single. Le public de Gradur est composé en grande partie de jeunes de cités (comme le prouve notamment cette vidéo) peu enclin à soutenir les artistes dans les Fnac. Pour s’assurer un succès commercial et dépasser les 20.000 exemplaires, le rappeur militaire va devoir s’offrir un single en rotation. Jusqu’à présent, il ne nous a pas démontré ses capacités pour sortir un tube, malgré quelques tentatives d’autotune assez hasardeuse. Il faudra qu’il dépasse cette limite pour espérer vendre en quantité, on peut espérer que sa collaboration avec Lacrim lui offre cette chance (lire : Analyse commerciale de Corléone de Lacrim). […]

  • Leave a Reply