Booba clah nouveau single
Actu Rap

Booba reprend les armes dans 3G

La semaine commençait tranquillement en ce mois désertique habituellement pour le rap FR. C’était sans compter sur Booba qui du haut de son building essaye de retourner le fiasco de son post sur la Palestine. La vidéo de la « bagarre » de Rohff à Unkut, ou plutôt du lynchage, est sortit un jour avant la suprise du rappeur de Vitry. Et quelques heures plus tard Booba annonce un nouveau morceau « 3G », non contant d’être aux centres des attentions il en profite pour écorcher ses adversaires.

Un timing impeccable, le « hasard » fait bien les choses

Booba qui enchainait les erreurs depuis quelque temps avait presque inversé la tendance grâce à OKLM (lire OKLM son plus beau coup médiatique). Mais sa sortie sur le conflit israélo-palestinien a stoppé net cette progression, il a signé probablement la plus grande erreur de sa carrière. Sans le vouloir Booba est devenu le symbole du sionisme, subissant les attaques conjointes des ignorants, antisémites, lobbystes pseudopenseurs, soutien légitime aux Palestiniens, rappeurs en manque de buzz,..

Malgré des tentatives pour retourner la situation à son avantage, le DUC a décidé de se faire discret, en supprimant ses posts Instagram. Cette purge s’est attaquée à toutes les photos personnelles et à l’instagram de sa compagne. On pouvait penser qu’il continuerait à baiser la tête, mais c’est sans compter sur « sa grosse paire de pommes de terre ».
Rohff qui était sur le point de remonter la pente, avec un nouveau single « Soleil » (retouché pour passer sur Skyrock) et une attitude classe lors du clash sur la Palestine, en a fait les frais. Juste avant la sortie de son nouveau Single la vidéo du lynchage du vendeur de chez Unkut apparait mystérieusement sur YouTube. Le hasard fait bien les choses, la vidéo sort 4 mois après l’altercation, et Booba annonce un son le lendemain. Il profite d’un coup de projecteur encore plus énorme que d’habitude.

Booba image 3G

Une cover bien préparée

Cite tout le monde sauf des rappeurs

On s’attendait à quelques explications sur ses propos, mais le rappeur de Boulogne a décidé d’en faire autrement en clashant ses adversaires. Dès le début de la chanson, il s’en prend à Tariq Ramadan et Said Taghmaoui qu’ils l’avaient attaqué.

Tariq Raclaoui (sic), le fion rempli de saloperies

Said Taghmaoui un sac mortuaire Unküt ta panoplie

Fuck la souris, fuck l’éléphant

Il continue en affirmant une position plus en faveur des Palestiniens comme pour apaiser les tentions :

Pour dénoncer atrocités je n’attends pas ce qui passe à la télé

Ma life est d’humeur palestinienne bien avant toi depuis Destinée

[…] Je ne fais la guerre qu’aux rappeurs ne cautionne la mort d’aucun enfant

Booba a décidé exceptionnellement de ne pas s’en prendre à tous les rappeurs qui ont pu le clasher : Mokless, Médine, Kennedy, L’Algérino,.. Comme pour les priver du buzz qu’ils auraient pu en tirer. Cette attitude sera surement interprétée comme un signe de mépris par les fans du rappeur

On peut se demander si Booba ne s’est pas enfermé dans une spirale infernale l’obligeant à clasher pour exister. Par contre on ne peut que féliciter le choix de minimiser l’autotune dans ce morceau. Si Booba continue dans cette voie il pourra peut-être se réconcilier avec sa fanbase plutôt qu’avec des auditeurs girouette qui retourne leur veste au moindre post Instagram.

suivez-moi sur Facebook et Twitter pour ne rien rater de la suite

Previous Post Next Post

You Might Also Like

3 Comments

  • Reply Noks 31 juillet 2014 at 2 h 32 min

    Super article, continue mec

    • Reply boss 31 juillet 2014 at 23 h 43 min

      Merci beaucoup du retour ! Ça motive

  • Reply Saliiha 16 novembre 2016 at 16 h 12 min

    Continuer :)

  • Leave a Reply