booba-OKLM-coup-mediatique
Les Chroniques

Booba – OKLM son plus beau coup médiatique ?

N’en déplaise à ses nombreux fanatiques, le DUC, qui nous a habitués à une communication millimétrée, a enchainé les ratés. Depuis la sortie de futur 2.0, Booba a commis tellement d’erreurs au point de laisser planer le doute sur sa place de numéro 1. C’est avec brio que Booba a réalisé un tour de force en révélant l’extrait de son album en avant-première sur Canal +. Ce n’est pas la première fois que celui qui s’autoproclame Boss du rap game officie sur la chaine cryptée, mais dans cet article nous allons revenir sur la spécificité de ce passage et son succès.

Une communication qui lui échappe

Booba a misé une grande partie de sa carrière sur la communication. Dès son arrivée, dans le milieu des années 90 il avait réussi à faire parler de lui avant son premier maxi. Loin de se faire dépasser par la vague internet et son flot de rumeurs, Booba gère sa communication depuis son côté de l’atlantique. Là où certains de ses collègues on fait les frais de l’immédiateté de leurs actions et de la non-maitrise de leur vie privée (Rohff en est le parfait exemple entre ses interviews à Entrevue, ses clashs avec son ex sur twitter,..), Booba ne faisait passer que ce qu’il voulait. Cette maitrise a continué durant les clashs où il a réussi à passer pour le parrain du game contre lequel se liguent des rappeurs de seconde zone. Sauf que depuis la fin de l’année 2013, Booba enchaine les ratés au point de paraitre dépassé.
On peut noter son premier échec avec l’annonce du featuring avec Maitre Gims, annoncé comme une dinguerie par les deux protagonistes et très mal accueillit par leurs fans (à juste titre, le son réunifiant le pire des deux rappeurs). Quelques semaines après de nombreuses photos de Booba et son épouse, où on peut le voir en gendre idéal, fuitent sur le net, chose impensable auparavant. S’ensuit un clash avec Kaaris, durant lequel Booba annonce une vidéo-vérité qui briserait la carrière de son ancien acolyte. Cette vidéo annoncée n’arrivera jamais, à moins que ce soit la vidéo « La chute du faucon noir » signée par Billite un rappeur de Sevran totalement inconnu nous racontant des souvenirs de maternelle. Loin de s’arrêter sur sa lignée Booba nous offre un freestyle inédit « Je sais » (son premier freestyle depuis des années !) qui s’avère être une bouse auditive autotunée d’une minute trente qui lui offre son record de « je n’aime pas » sur sa vidéo YouTube. Sans oublier son featuring de piètre qualité avec SDHS qui sera supprimé pour une phrase tendancieuse sur Merah, un mal pour un bien vu la faiblesse du son.

Remonter la pente avant la sortie du parfum !

Booba est sensible aux critiques, mais comme il le répétè souvent « je fais de la musique avant tout pour me faire plaisir« . Mais pour cette fois le timing n’est pas bon, il est sur le point de réaliser un projet de longue date : la création d’un parfum Unküt. Il y faisait déjà référence en 2011 dans Autopsie 4 : « Je veux faire des parfums Ünkut, je cherche un deal avec L’Oréal« . Pour le lancement de son parfum, il lui fallait faire du buzz, et du bon buzz. Ne pouvant compter sur le film porno de son sosie Brahim Tavarez, il choisit de clipper le son « Une Vie » issue de Futur 2.0 en y faisant une référence au parfum Unkut tout en annonçant dans la foulée l’ouverture des précommandes.

Le clip fortement inspiré d’Avatar (nouvelle tendance de Macari après avoir repris Batman dans RTC) n’étant pas un inédit, il aurait pu passer inaperçu sans le clash qui le suivit. Le clip fut l’occasion d’un enchainement d’évènements entrainant l’interpellation de Rohff pour avoir tabassé un vendeur de Unkut. C’était l’occasion d’un nouveau coup de projecteur sur Booba et sur sa marque, profitant de la mauvaise posture de son ennemi le duc l’enfonce encore plus dans la presse. Mais l’histoire ne devait pas s’arrêter là, Booba profite de l’occasion pour s’offrir ce qui deviendra son plus beau coup médiatique depuis longtemps.

OKLM à Canal +, clip tah Hollywood, premier sur iTunes !

En plein festival de Cannes, Booba annonce sur Twitter révéler le premier extrait de son prochain album en live sur Canal +. Booba n’est pas à son premier extrait sur la chaine, mais son dernier passage aurait pu être le dernier. Lors de sa promo pour Futur 2.0, l’artiste avait particulièrement mal pris l’accueil d’Antoine de Caunes déclarant lors d’un interview : « Quand on m’accueille au Grand Journal et qu’on me fait des wesh et du verlan et qu’on me sort mes pires punchlines, je vois bien qu’on me considère comme une caricature, c’est ‘voilà la banlieue qui arrive’ : c’est pathétique ». En revenant en plein festival de Cannes, et avec une grosse communication de la part de la chaine sur sa venue, il semble avoir gagné la partie.

Grosse mise en avant de son live

Grosse mise en avant de son live

Et voilà le live tant attendu, malgré une prestation live ratée (comme la plupart de ses passages sur la chaine), on peut entendre la bande-son en arrière-plan, et elle semble avoir conquis ses fans. Booba décide d’attendre une semaine avant de dévoiler l’extrait sur Youtube. Les précommandes s’emballent, un clip largement inspiré de Drive fait le buzz, et voilà le Duc premier sur iTunes avec le single OKLM et ses 9.200 ventes. Pour lui qui n’avait jamais réussit à placer une single aussi haut c’est une vraie réussite. Conscient de l’impact important de son action (outre les ventes iTunes, les 7.000.000 de vues sur la vidéo en un mois, record pas atteint depuis turfu il y’a un an), il publie une vidéo un mois plus tard en juillet pour rappeler à qui veut l’entendre son pouvoir médiatique toujours inégalé. Comme pour confirmer nos conclusions ..

N’oubliez pas de me suivre sur Twitter pour ne rien rater des prochains nombreux articles et vidéos du site.

Previous Post Next Post

You Might Also Like

4 Comments

  • Reply Clash Rap – Rohff et la Fouine, qui est le numéro 2 du rap game ? 12 juillet 2014 at 18 h 25 min

    […] clairement assis sa position. Mais n’oublions pas que tout est éphémère, et qu’un coup marketing de Booba peut tout changer. Suivez moi sur Twitter pour ne rien rater des prochains nombreux articles et […]

  • Reply Clash Rap – Booba et la Palestine, suicide médiatique ? 14 juillet 2014 at 1 h 24 min

    […] écrit un article parlant du marketing de Booba, à quelques jours prêts j’aurais pu parler de son post qui est surement sa plus grosse […]

  • Reply Booba clash Tariq Ramadan dans son single 3G 30 juillet 2014 at 17 h 44 min

    […] enchainait les erreurs depuis quelque temps avait presque inversé la tendance grâce à OKLM (lire OKLM son plus beau coup médiatique). Mais sa sortie sur le conflit israélo-palestinien a stoppé net cette progression, il a signé […]

  • Reply Therapy a remis les beatmakers à la monde ? 2 août 2014 at 15 h 02 min

    […] encore Booba qui met le plus en lumière les beatmakers (Soulayman Beat en est l’exemple avec OKLM son plus beau coup médiatique) on voit de plus de plus en d’intérêt de la part des auditeurs pour les beatmakers. Les […]

  • Leave a Reply