EP Demineur Medine
Les Chroniques

Démineur : Médine s’expose au danger

Devinette : quel est le point commun entre Drake, Beyoncé et le rappeur Havrais ? Ils ont tous décidé de sortir un projet surprise. Médine vient de rejoindre le clan très fermé des artistes s’essayant à la pratique, avec son EP digital Démineur sorti aujourd’hui. Un choix loin d’être vide de sens qui s’inscrit comme un tournant dans la carrière du rappeur, alors le démineur va-t-il se faire sauter par sa propre bombe ?

La meilleure réponse à la polémique

Depuis quelques mois Médine abreuve sa fanbase de nouveaux sons : MC Soraal, Gaza Soccer Beach, Ali X, Grand Medine, Don’t Laik, Speaker Corner,.. Un ensemble de morceaux qui devaient probablement nourrir le prochain album « Urban 1er », qu’il avait annoncé fin 2014. Mais avec la sortie de « Don’t Laïk » (gros timing, Charlie une semaine après) la polémique a plongé le rappeur dans la tourmente, attaqué de toutes parts par des « intellectuels » comme Finkielkraut ou Caroline Fourest. Cet EP est sa réponse musicale à ses détracteurs. L’intro annonce la couleur, la première fois que la voix du rappeur résonne dans le casque c’est pour l’entendre scander « Qui tronque sa liberté contre la sécurité ne mérite ni l’une ni l’autre » (après 30 secondes d’attaques prononcées dans les médias). Une phrase qui annonce le ton de l’EP telle une franche poignée de main.

Un EP surprise pour prendre le public à contre-pied ..

Un EP surprise est un risque à l’heure où les ventes des rappeurs se réduisent comme peau de chagrin, et ce malgré un long travail de fond effectué sur les précommandes. Médine sort aujourd’hui sans interview, sans précommande, sans tournée médiatique, mais surtout avec un EP disponible exclusivement en digital (alors que même les jeunes rappeurs ne font que la moitié de leur vente sur iTunes) ! Difficile de mobiliser sa fanbase dans ses conditions, et pourtant nous avons des raisons d’y croire. Outre l’aspect musical du projet, les voyants sont au vert ses derniers morceaux dépassent les 3,5 millions de vues cumulées (notamment la grosse performance de Grand Medine qui malgré un virage très trap frôle le million de vues sans clip). De plus la polémique a attiré le regard sur le rappeur, il est attendu depuis l’accueil mitigé de son dernier projet. Mais en l’absence de relais média comment atteindre ses auditeurs avec un EP surprise ? Sur ce point il est très loin de profiter du confort de l’influence d’un Drake ou d’un Beyoncé. Cependant Médine a pu compter sur la solidarité d’autres rappeurs qui se sont empressés de partager la nouvelle à leur public, parmi eux Lino, Disiz, Tiers Monde, Youssoupha.

Une stratégie payante puisqu’à l’heure où sont écrites ces lignes l’EP Demineur est numéro 1 du TOP album iTunes.

CF1xBlYWEAEBv34.png_large

… qui marque un nouveau départ dans son combat

Médine ne s’en cache pas, fini l’ouverture musicale initiée lors de sa signature chez Because, retour aux sources au sein de son label DIN RECORDS « Fini les bails de Because, fini de beurrer leur biscotte ». Ce repositionnement est particulièrement visible dans la forme, les sonorités de l’album sont très marquées trap on peut même y entendre une dédicace à Kaaris : « J’ai la bebar de RisKa ». Même si la pratique est clairement maitrisée elle va surement déconcerter son public. Pourtant l’objectif est d’adapter la forme de son message afin de toucher le plus de monde. On ressent son indépendance tant dans les thèmes abordés (« #faisgafatwa », « Bouleya ») que dans le ton utilisé « Dix ans plus tard j’amène mon message par les voies de la provoc ». Un bémol tout de même sur l’omniprésence d’une trap très abrupte contrebalancée grâce au morceau éponyme de l’album et au morceau Reboot. Cette sortie est-elle justement l’occasion de faire un crash-test de ce nouveau style tout en limitant les enjeux par l’absence d’une présence dans les bacs ?

Reboot DIN RECORDS

L’équipe DIN RECORDS pour le tournage de Reboot

Une belle surprise pour ce lundi exceptionnellement pauvre en rap français, qui va permettre à tous de voir si une sortie surprise est pertinente dans le rap français. Une innovation de plus dans le marketing du rap après le formidable travail de Youssoupha (mon analyse de la stratégie de #NGRTD). Dans tous les cas vous aurez maintenant un contre-argument quand on vous dira « la trap n’a pas de discours »

Previous Post Next Post

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply Marie 21 avril 2017 at 13 h 57 min

    Hello ! J’aime bien le style de Médine. D’ailleurs, j’ai plusieurs de ses titres en version MP3 que j’ai téléchargés sur http://m.zikiz.fr/ . Toutefois, j’ai réalisé que c’était un artiste assez peu connu finalement. En tout cas, quand je parle de lui avec mes amis, aucun d’entre eux n’en a entendu parler.

  • Leave a Reply